eMouaten

A Hong Kong, dans le bastion assiégé des protestataires

Rédigé le 21/11/2019
AFP


Ateliers à cocktails Molotov, battes de baseball, infirmerie improvisée et barricades: l'université polytechnique de Hong Kong (PolyU) était dimanche le bastion assiégé de protestataires pro-démocratie jusqu'au-boutistes, qui présentent la violence comme «l'unique moyen d'être entendu».

Devant le campus situé sur la péninsule de Kowloon, des manifestants radicaux s'opposent aux policiers équipés de canons à eau. Mais à l'intérieur, des centaines d'étudiants et d'autres Hongkongais sont retranchés au pied de bâtiments couleur prune.

Leur priorité: constituer un arsenal. Partout sur le sol, des bouteilles en verre vide Kronenbourg 1664, Corona, Perrier ou Coca-Cola attendent d'être remplies d'essence pour en faire des cocktails Molotov.