eMouaten

Le Maroc jette l'ancre à Singapour en 2019, une coopération Nord-Sud se matérialise

Rédigé le 30/12/2019
MAP - Nadia El Ahmar


Singapour - Si le Maroc compte plusieurs partenaires stratégiques dans son entourage géographique traditionnel, la formation de coopérations en dehors de ce contexte habituel n’est pas à exclure. Une vision confirmée par le Royaume qui a jeté l’ancre à Singapour en 2019 pour booster une coopération Nord-Sud depuis le continent asiatique.

L’engouement du Maroc pour un partenariat privilégié avec la Cité-Etat a été clairement manifesté dès le début de l’exercice, lors d'une rencontre tenue à Rabat entre l’ancien ministre du Tourisme, du transport aérien, de l'artisanat et de l'économie sociale, Mohamed Sajid, et l'ambassadeur de Singapour au Maroc, George Goh.

Au cours de cette entrevue, tenue en janvier, les deux parties ont convenu d'élaborer des accords de coopération dans les domaines en lien avec le transport aérien, les installations aéroportuaires et touristiques, tout en s’engageant à coopérer davantage dans les domaines liés aux infrastructures aéroportuaires et touristiques.

Sur un autre registre, des institutions financières à Singapour ont exprimé leur disposition à collaborer avec leurs homologues marocaines, étant donné que le Royaume dispose, selon ces structures, de multiples atouts le prédisposant à jouer un rôle de leadership dans le domaine des finances et des affaires, en plus de sa stabilité et de sa position géographique le plaçant en tant que trait d’union entre l’Europe et l’Afrique.

Le volet économique a été également dynamisé par la création, en avril dernier, de la Chambre marocaine de Commerce et d'Industrie à Singapour, "MorCham Singapore" qui vient promouvoir l'image de marque du Maroc en Asie et augurer une nouvelle ère dans l’histoire des relations commerciales et d'investissement entre les deux pays.

La structure associative qui cultive une pépinière de hautes compétences marocaines installées à Singapour espère devenir, dans une phase de maturité, un catalyseur du changement au bénéfice de l'entreprenariat marocain depuis la Cité-Etat.

En juillet, une attention particulière a été accordée au renforcement de la coopération maroco-singapourienne dans le domaine judiciaire, marquée par la signature d’un mémorandum d’entente entre le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire du Maroc et la Cour suprême de Singapour pour l’intensification des mécanismes de coordination ente les deux institutions.

Paraphé à Singapour par le président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et Premier président de la Cour de cassation, Mustapha Fares, et le président de la Cour suprême de Singapour, Sundaresh Menon, cet accord vise à améliorer le travail des cadres judiciaires dans les deux pays, échanger les expertises et expériences dans le domaine et renforcer les capacités des institutions compétentes en la matière, notamment en relation avec les différends commerciaux et transfrontaliers.

Par la même occasion, M. Fares a réaffirmé la justesse de la cause nationale, en présentant des preuves à l'appui préservées par la mémoire du pouvoir judiciaire marocain et documentées par l’histoire ancestrale du Royaume. Ces preuves sont confirmées et reconnues par un grand nombre d’historiens, de diplomates et de juristes à travers le monde, a souligné M. Fares lors de ses entretiens avec M. Menon.

A cet effet, le responsable singapourien a mis en avant l'expérience judiciaire marocaine et les réalisations accomplies par le Royaume en matière de l'indépendance du pouvoir judiciaire au Royaume, affirmant que Rabat jouit d'une place privilégiée auprès des autorités de la Cité Etat. 

Sur le registre diplomatique, la visite de travail qu’a effectué le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger, M. Nasser Bourita, fin octobre à Singapour, a constitué le moment fort de l’année et une preuve des plus éloquentes d’une détermination commune à hisser au plus haut niveau la coopération bilatérale.

M. Bourita a été, ainsi, reçu en audience par Mme Halimah Yacob, Présidente de la République de Singapour, qui, lors de l’entrevue, a fait part de l’importance qu’elle accorde au développement des relations entre les deux pays, appelant les opérateurs économiques à saisir les opportunités importantes offertes par les deux économies.

Par la même occasion, la présidente de la Cité-Etat a, de même, exprimé son appréciation pour le rapprochement amorcé par le Maroc vis-à-vis de l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), soulignant que son pays peut légitimement constituer un pont d’accès à cet espace dynamique et prometteur.

La rencontre a constitué également une occasion idoine pour dresser un bilan très positif des grands chantiers de développement lancés par le Maroc et qui sont salués par des instances internationales.

Le ministre marocain s'est, aussi, entretenu avec son homologue singapourien M. Vivian Balakrishnan. Les deux ministres, qui ont passé en revue l’évolution des relations bilatérales, ont également examiné les moyens de les développer et les diversifier davantage.

Au delà de la dimension bilatérale, M. Bourita a mis en valeur les retombées positives que les deux pays pourraient tirer d’une coopération trilatérale (Afrique-Maroc-Singapour), en soulignant l’importance qu’accorde Sa Majesté le Roi Mohammed VI au développement socio-économique et humain du Continent.

Évoquant les derniers développements de la cause nationale, le haut diplomate marocain a exprimé l’appréciation du Royaume pour la position constante, bienveillante et constructive adoptée par Singapour vis-à-vis de la question du Sahara marocain.

L’entretien entre les deux responsables a été également l’occasion d’un échange fructueux de points de vue sur les questions intéressant les régions et le voisinage des deux pays, ainsi que sur des thématiques d’importance pour la communauté internationale, en l'occurrence le multilatéralisme, la problématique migratoire, la lutte contre le terrorisme et le radicalisme religieux.

Dans le cadre de la même visite, l’Ambassadeur directeur général de l’Agence Marocaine de Coopération internationale (AMCI), Mohamed Methqal, s'est entretenu avec le Directeur général chargé du "Singapore Cooperation programme" (SCP), relevant du ministère des Affaires étrangères de Singapour, M. William Tan, du renforcement de la coopération bilatérale et de celle Sud-Sud.

Les discussions ont aussi porté sur les modalités de développer un partenariat entre l’AMCI et le SCP en matière de renforcement des capacités, à travers des programmes d’échange d'expériences et d’expertises entre le Maroc et Singapour au profit des professionnels originaires des pays d’Afrique, de l'ASEAN ou du Pacifique.

A son tour, le vice premier ministre du Singapour, Teo Chee Hean, s'est rendu fin novembre dernier à Rabat, dans le cadre d'une visite de travail. Le responsable gouvernemental a fait savoir que la Cité-Etat aspire à approfondir ses relations avec le Maroc dans le domaine économique et culturel.

Lors d'un entretien tenu entre le Chef de gouvernement, M. Saad Dine El Otmani et M. Hean, les deux parties ont réaffirmé, leur volonté commune de promouvoir la coopération bilatérale dans divers secteurs, notamment dans les domaines de l'éducation et la formation, de l'encadrement religieux et des investissements dans des secteurs industriels prometteurs.

Par ailleurs, en évaluant le développement notable des relations maroco-singapouriennes au titre de l’exercice 2019, l’Ambassadeur du Maroc à Singapour avec résidence à Jakarta, Ouadie Benabdellah, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que 2019 est une année charnière dans les relations diplomatiques bilatérales. Elle marque, selon lui, un tournant qualitatif important où la volonté des deux gouvernement s’est faite ressentir à travers des échanges fructueux à de très hauts niveaux.

"Le raffermissement des liens bilatéraux, au cours de cette année qui touche à sa fin, n’est pas le fruit du hasard mais traduit plutôt de manière concrète l’intérêt porté par les deux parties pour une coopération de plus en plus intégrale et approfondie", a-t-il dit.

Les relations maroco-singapouriennes ont été consolidées de manière remarquable suite à la visite d’Etat à Singapour de SM le Roi Mohammed VI, en avril 2005, rappelle le haut diplomate marocain, notant que cette visite, la première du genre d’un Souverain marocain, à permis d’impulser une nouvelle dynamique aux relations bilatérales, surtout que les deux pays jouissent de la stabilité politique et partagent l’attachement aux principes démocratiques et à l’ouverture économique.