eMouaten

La DGM, seul service météorologique national africain à s'être bien préparé pour affronter la pandémie

Rédigé le 25/06/2020
MAP

​Rabat - La Direction générale de la Météorologie (DGM) a été identifiée comme seul service météorologique national africain à s'être bien préparé pour affronter la pandémie de la Covid-19 et ce, à la suite d’un sondage réalisé par l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

Cette réalisation a été le fruit de la préparation et la mise en oeuvre par la DGM, dès la déclaration de l'état d'urgence sanitaire, d'un plan de continuité de ses activité, a indiqué le Directeur général de la Météorologie par intérim, Omar Chafki, lors d'un webinaire organisé mardi par la Commission de l'Union africaine et le bureau régional de l'OMM pour l'Afrique, sur "La pandémie de la Covid-19 et les activités météorologiques en Afrique". Un communiqué de la DGM indique que M. Chafki, représentant Permanent du Maroc auprès de l’OMM et membre de son conseil exécutif, a expliqué dans ce webinaire que ce plan est axé sur la mise en place d'une cellule de suivi de la crise et d’un plan de prévention et d’hygiène, l’identification des activités critiques devant être assurées en toutes circonstances, l’adoption du télétravail en dehors des postes indispensables à la sécurité des personnes et des biens, et la communication avec toutes les parties intéressées internes et externes.

La réussite de la gestion de cette crise pour la DGM, précise le communiqué, s’est basée sur cinq facteurs essentiels: son personnel engagé et responsable, son système de management de la qualité bien assimilé et implémentant la culture de la gestion du risque, des moyens d’observation entièrement automatisés, des systèmes d'information performants et sécurisés et une communication inclusive avec toutes les parties prenantes.

M. Chafki a mis en lumière comment la DGM a maintenu l’ensemble de sa production en prestations météorologiques durant cette pandémie et a assuré l’ensemble des engagements du Royaume en matière d’échange international de données météorologiques.

A cet égard, il a rappelé les missions principales d’un service météorologique dans sa contribution à la sauvegarde des personnes et des biens, à l’amélioration du bien-être du citoyen, et à l'assistance des secteurs socio-économiques sensibles au temps et climat pour accompagner le développement durable du pays.

Les principaux résultats escomptés de ce webinaire sont l’identification des réponses à apporter face aux risques, menaces et défis liés à la pandémie de la Covid-19 afin de pérenniser la fourniture de services météorologiques et climatiques, améliorer l'échange des connaissances et des enseignements et bonnes pratiques en matière de surveillance du temps et du climat dans des circonstances contraignantes.