eMouaten

Le continent africain doit se préparer à une augmentation du nombre de cas de COVID-19, avertit le CDC Afrique

Rédigé le 29/06/2020
Xinhua

Addis-Abeba - Le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) a déclaré vendredi que suite à l'assouplissement des mesures de confinement, l'Afrique doit être prudente et se préparer à une augmentation du nombre de cas de COVID-19. L'appel urgent a été lancé par John Nkengasong, directeur du CDC Afrique, qui a fait remarquer que "l'apparition de la pandémie de COVID-19 a été retardée en Afrique mais que le nombre de cas et de décès augmente rapidement chaque jour".

Selon les derniers chiffres du CDC Afrique, le nombre de cas confirmés de COVID-19 en Afrique a atteint 337.315 vendredi matin et le nombre de décès dus à la pandémie a également augmenté pour atteindre 8.863. Par ailleurs, 161.254 personnes infectées par le COVID-19 ont guéri à travers le continent jusqu'à présent, a fait savoir le CDC Afrique. "L'Afrique doit être prudente et se préparer à une augmentation du nombre des cas, comme cela a déjà été observé en Amérique latine après l'assouplissement des mesures de confinement", selon un communiqué du CDC Afrique, publié vendredi, citant M. Nkengasong. 

Les passagers font la queue avec la distance physique pour acheter des billets à un arrêt de bus à Kigali, au Rwanda, le 3 juin 2020. (Xinhua/Cyril Ndegeya) Le directeur du CDC Afrique a également indiqué que la disponibilité d'un vaccin est "la seule solution qui permettrait aux Etats membres de l'Union africaine de revenir à une économie pleinement fonctionnelle". M. Nkengasong a également évoqué deux stratégies pour le développement et l'accès aux vaccins, qui, selon lui, consistent à garantir un approvisionnement suffisant en vaccins et à supprimer les obstacles au déploiement des vaccins.