eMouaten

Bulletin de l'écologie de l'Afrique

Rédigé le 30/06/2020
MAP

​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mardi 30 juin :.

RDC :

--Sans remettre en cause l’intérêt du développement des véhicules électriques, qui selon des études produisent cinq fois moins de CO2 que les véhicules thermiques, l’ONU a attiré l’attention sur les problèmes majeurs entourant la production de batteries lithium-ion.

Dans un récent rapport, la CNUCED (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement) alerte quand à la concentration des matériaux dans un petit nombre de pays, dont la République démocratique du Congo, qui est bien loin de constituer un exemple positif en matière d’impacts environnementaux.

Le marché des batteries dédiées à la mobilité électrique devant atteindre 58 milliards de dollars, l’ONU appelle à régler au plus vite les problèmes entourant la production de ces accumulateurs, indispensables dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Sénégal :

--Le président du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS), Mamadou Diagna Ndiaye, a offert dimanche des milliers de poubelles à la ville de Saint-Louis (nord).

Le don a été réceptionné par le maire de la ville, Mansour Faye, lors d'une cérémonie organisée à cette occasion.

Selon lui, la ville s’investit depuis longtemps dans l’amélioration du cadre de vie des populations par une gestion concertée des ordures ménagères. « Cette gestion des déchets s’appuie sur (…) une approche participative », a souligné Mansour Faye.

C’est sur cette base que la mairie a mis en place le programme « Une maison, une poubelle », a-t-il noté.

Les poubelles offertes par le CNOSS s’ajoutent à 12.000 poubelles que la commune a déjà acquises, et elle en recevra 6.000, selon M. Faye.

Ghana :

--Le Ghana vient d'adhérer à la Convention sur la protection et l’utilisation des cours d’eau transfrontières et des lacs internationaux.

Le Ghana devient ainsi le troisième pays du continent africain et hors de la région paneuropéenne à adhérer à cette convention, rapporte lundi la presse locale.

"Les effets croissants du changement climatique et la pression exercée sur les ressources en eau exigent une action urgente pour approfondir la coopération transfrontalière existante", a indiqué la ministre ghanéen de l’assainissement et des ressources en eau, Cecilia Abena Dapaah.

Côte d'Ivoire :

--Le comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG) veut appuyer le gouvernement dans la prévention et la gestion des inondations en mettant à sa disposition une cartographie dynamique détaillée des zones à risque d’inondation aussi bien à Abidjan que sur le territoire national.

Selon une note du CNTIG, à l’aide des technologies ultra performantes, notamment les drones dont dispose le CNTIG, les pertes en vies humaines et les nombreux dégâts matériels causés par les pluies diluviennes dans le district d’Abidjan et ailleurs sur le territoire pourraient être évités.

Chaque année, de nombreux dégâts matériels causés par les pluies diluviennes sont enregistrées en Côte d’Ivoire singulièrement dans le district d’Abidjan.

Au total 17 personnes ont trouvé la mort dans un éboulement de terrain à Anyama et sept autres ont perdu la vie des suites d’une pluie diluvienne occasionnant d’importantes inondations à Abidjan sans compter les importants dégâts matériels enregistrés au niveau des infrastructures routières et des habitations.